Aujourd’hui de nombreux salariés déclarent ne pas vouloir faire le même métier toute leur vie, mais à quel moment quitter son travail ou changer de voie ?

40 ans serait l’âge idéal pour tenter de nouvelles expériences et faire évoluer sa carrière professionnelle. 

Les étapes pour une bonne reconversion professionnelle

Démission pour reconversion professionnelle

Lors d’une démission pour reconversion professionnelle, il est impératif de bien préparer son projet en amont. Ainsi pour éviter de faire des erreurs nous vous conseillons de suivre une démarche précise

Plus d’informations pour bien préparer votre projet de reconversion professionnelle avant de démissionner sur https://demission-reconversion.gouv.fr.

Se faire accompagner

Pensez à faire appel à unConseil en Évolution Professionnelle (CEP). Cette entrevue vous permettra de mettre en lumière vos atouts mais aussi vos axes d’amélioration.

Vous pourrez ainsi avoir une première idée de vos compétences acquises et de celles qui peuvent vous manquer pour la création de votre projet professionnel. Le conseiller sera là pour vous aider dans la construction de votre projet. 

Suivre une formation

Si votre projet le nécessite, vous avez la possibilité d’être formé grâce à votreCPF (= Compte personnel de formation). Même en quittant votre poste, votre compte reste actif et vous permet de bénéficier d’une certaine somme pour financer des formations.

En lien avec le CPF, nous avons aussi il existe le PTP (= Projet Transition Professionnelle). Ce dernier peut vous permettre de vous s’absenter de votre travail afin de suivre une formation pour de nouvelles compétences pour afin de changer de métier ou de profession.

Plus d’informations sur ce dispositif ici

Enfin, grâce à vos années de travail vous avez acquis de l’expérience. Cette dernière va pouvoir être valorisée grâce à la VAE également appelée Validation des Acquis de l’Expérience. La VAE s’adresse à toute personne qui souhaite faire reconnaître ses acquis professionnels par un diplôme ou un titre à finalité professionnelle.

Pour vous faire accompagner dans cette démarche, vous pouvez prendre contact ou vous rendre dans un Point Régional Conseil (PRC). Pour connaître la liste c’est ici

Information importante

Nous vous informons que pour les formations débutant à partir du 1er janvier 2022, l’organisme de formation devra impérativement justifier d’une certification QUALIOPI.
Décret n°2019-565 du 6 juin 2019
Aller à la barre d’outils